Untitled

Lithographies

 
Untitled

Quand à partir de la pierre... naît le dessin... La lithographie mot, galvaudé dans notre bouche. 
Et pourtant, les premiers hommes, n’ont-ils pas commencé à dessiner sur la pierre... 
Quand la lithographie est la répulsion entre l’eau et l’encre.. 
Mon travail au Musée de l’Imprimerire de Nantes sur la Lithographie 
Histoire et Explication de la Lithographie 
Elle fut inventée par un acteur dramatique et musicien bavarois Aloys Senefelder vers 1796. Du grec lithos pierre et graphein écriture, les pierres lithographiques sont des pierres calcaires 1.Carbonate de chaux 97 %. Silice, Alumine et oxyde de fer 3%. 
Les meilleures carrières sont celles de Solenhofen en Bavière, mais il y a eu plusieurs carrières en France dont celle du Vigan (Saint-Hypollite-du-Fort). Ces pierres sont grainées l'une contre l'autre avec du sable tamisé suivant le grain que l'on souhaite avoir. Ensuite l'artiste dessine à l'envers, à l'aide d'un crayon gras ou d'une encre grasse, les possibilités sont multiples. Une fois le dessin terminé, on passe sur toute la surface de la pierre une solution de gomme arabique et d'acide nitrique. Celle-ci agit sur la pierre calcaire partout où elle n'est pas protégée par l'encre et le crayon. Cette préparation très délicate accentuera la sensibilité de la pierre à l'eau. Ainsi, utilisant l'incompatibilité du corps gras et du corps acide et après avoir mouillé la pierre, on peut passer un rouleau encreur qui ne déposera de l'encre que sur la partie de la pierre recouverte par le dessin, les autres la refusant. Chaque artiste peut ajouter des variantes où la recherche et la rencontre lui font adapter la technique lithographique aux exigences de ses recherches 
personnelles. Pour la lithographie en couleurs, on réalise une pierre pour chaque couleur. A l'aide d'un repérage on les imprime l'une après l'autre. Après avoir mouillé la pierre, on encre de nouveau pour tirer une autre épreuve et cela le nombre limité de fois que décide l'artiste. Le tirage terminé, l'artiste signe et numérote les épreuves. Le dessin sur la pierre, est ensuite détruit par grainage. La lithographie a été également utilisée pour la porcelaine de 
Limoges, l'impression des boîtes de fer blanc, les tôles émaillées, les 
affiches, les images dans les catalogues... Mais si nous parlons encore de la lithographie c'est parce que les artistes sont restés, comme au premier temps, attachés à ce merveilleux moyen d'expression. Mais c'est L'ART qui sauve tous 
ces métiers de base d'un anéantissement irréversible. Et j'espère que vous serez encore nombreux à continuer à faire vivre et faire apprécier cette technique qui sans nul doute à contribué à l'essor de l'industrie par le biais de la publicité 
et à la notoriété de certains peintres. 

Untitled

Untitled

Untitled

Untitled

Contactez-moi pour plus d'informations sur mes services.

Contact